Un distributeur de pain approuvé par les témoignages des boulangers

Le distributeur de pain développé par maBaguette a été pensé dans un triple contexte. Les modes de consommation évoluent au sein d’une organisation du travail toujours plus mouvante. Les urbains réinvestissent les campagnes et sollicitent de plus en plus un commerce de proximité tandis que les ruraux. Plus encore, les communes luttent pour sédentariser des services confrontés à des réalités économiques prégnantes. Voici quelques témoignages de professionnels qui renforcent le concept de notre distributeur de pain. Nos équipes tenaient à les remercier pour le temps consacré à nos questions.

"Je suis content de mes deux distributeurs. C’est un bon service complémentaire à mon commerce. Mes distributeurs de baguettes fonctionnement quand je suis fermé bien évidemment, mais aussi quand je suis ouvert. Quand mes clients sont trop impatients, ou qu’ils n’ont pas le temps de faire la queue dans ma boutique, eh bien ils se rabattent sur mes distributeurs…" / M. Dairoult (La Galerie des Saveurs) – boulanger à Bonchamp-lès-Laval (53).

 

"Je possède deux distributeurs maBaguette. Le premier est installé depuis deux ans à côté de ma boulangerie. Il y a quelques mois, j’ai acquis un deuxième distributeur de pain. Pour être honnête, j’ai été sollicité par une commune. Située à 15 kilomètres de mon commerce, cette municipalité n’avait pas de boulanger. Elle m’a donc demandé si cela m’intéresserait de gérer la distribution de pain pour ses habitants. Ces deux investissements ont été très rentables, bien plus rapidement que je ne le pensais. Ma clientèle a vite adhéré au concept. Il faut dire que le choix de l’emplacement du distributeur est primordial. En fin de compte, il se décide comme l’ouverture d’une boutique..." / M. Roy – boulanger à Plonevez-Porzay (29).

 

"Les distributeurs de baguettes représentent un intérêt certain en termes de revenus commerciaux. De plus, mes clients sont satisfaits. Quand ils rentrent tard le soir du boulot, ou quand ma boutique est fermée, mon distributeur de pain, lui, demeure toujours ouvert pour eux…" / M. Carré – boulanger à Bréhal (50).

 

"MaBaguette ? C’est très bien ! Du bon matériel ! C’est simple, et ça fonctionne ! J’en possède deux. L’un en complément de ma boulangerie ; l’autre que j’ai installé près d’un camping-caravaning. Durant la saison estivale, je vends entre 80 et 100 baguettes avec mon distributeur de pain. Mon record ? 1 000 unités en une journée !" / M. Audoire – boulanger à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (44).

Une élue avalise le distributeur de pain maBaguette

"Je n’ai que des éloges à faire au distributeur de pain maBaguette. J’ai acheté le mien il y a un an et demi. Sincèrement, je ne m’attendais pas à de tels volumes de vente. Durant les jours d’ouverture de ma boulangerie, je vends entre 15 et 20 baguettes par jour. Mais quand je suis fermé, c’est beaucoup plus ! Le dimanche après-midi, j’en vends généralement une centaine. Et le lundi, alors que d’autres boulangeries sont ouvertes aux alentours, ce sont 200 baguettes qui partent durant la journée. Je suis très content. Je ne me suis d’ailleurs pas privé d’en parler aux collègues. Je suis constamment à la recherche de nouveaux emplacements car je compte bien acquérir d’autres distributeurs de baguettes." / M. Le Huerou – boulanger à Ploumagoar (22).

 

"Le volume de vente de mon distributeur de pain installé à côté de mon commerce est en constante évolution. Et je ne sais pas jusqu’où ça va aller ! Plus sérieusement, on voit bien que les modes de consommation changent. Peu importe le jour ou l’heure ! Les gens veulent du pain quand ils en ont envie…" / M. Mellerin – boulanger à Mouzillon (44).

 

"J’administre une toute petite commune (NDLR : 160 habitants). Isolée, à la population vieillissante. Quand notre boulanger est parti à la retraite, j’ai bien été obligée, après moult démarches, de me rendre à l’évidence que personne ne souhaitait reprendre le flambeau, qu’il ne fallait pas espérer qu’un commerçant s’installe ici étant donné la faible clientèle. Quant aux tournées, là-encore, aucun boulanger ne souhaitait s’en occuper. Ce que je peux comprendre, sachant qu’il faut un véhicule, un salarié pour les réaliser… Il faut évoluer ! Trouver des alternatives pour nos campagnes ! Notre commune s’est rapprochée d’un boulanger pour la gestion d’un distributeur de pain. maBaguette s’est rapidement imposé comme un service de proximité indispensable pour les habitants. Aujourd’hui, on ne pourrait plus s’en passer…" / Mme Thibault – Maire de Roiglise (80).